Ayar Kuo Describes Her Childhood in Yakutia

« Ceci est un compte de fées en photographie, un travail sur la mémoire. Ce sont les souvenirs les plus limpides de chaque personne, les choses les plus importantes, authentiques et sincères, ces choses qui ne céderont jamais le pas à aucune influence extérieure, à aucun changement et destruction. » Ainsi Ayar Kuo  décrit son travail Sandaara.
Cette série évoque quelques moments de l’enfance de l’artiste, c’est un hommage à ses souvenirs de sa terre d’origine, la Yakutia. La guerre, les jeux, les animaux, la campagne, la fin de l’amour de ses parents et les premières désillusions sont les protagonistes de ce récit mélancolique mais enchantée.

Powered by WPeMatico

Advertisement